Ah si j’étais riche, je serais petit rat de l’opéra!

Salut les filles,

 

je ne sais pas si vous aimez la danse classique et les ballets, mais moi cela m’a toujours passionnée. La grâce des danseuses qui flottent littéralement sur la scène me fascine, et ce, d’autant plus que je n’en ai jamais fait. Petite, quand j’ai eu le choix d’une activité, j’ai préféré le théâtre à la danse que j’ai pratiqué pendant plus de 10 ans.

Maintenant que je suis adulte, les tutus et les pointes me donnent envie, et je regrette un peu de ne pas avoir sauter le pas. Vous me direz qu’il n’est pas trop tard et qu’il existe des cours débutants pour adultes, mais quand on voit les prix pratiqués sur Marseille, ça refroidit vraiment. A vrai dire, une fois adulte, ce sport devient un sport de passionné ou de riches et ne m’est actuellement pas accessible.

C’est donc naturellement que je m’intéresse de près à l’actualité des opéras français et, notamment l’Opéra National de Paris.

Vous le savez sans doute, mais depuis le 1er novembre 2014, c’est Benjamin Millepied, le danseur étoile, chorégraphe et mari de la sublime Natalie Portman (mon actrice préférée), a pris la direction de l’Opéra National pour notre plus grand plaisir. Enfin un air de renouveau dans cette institution vieillissante. J’en suis ravie.

DHF_0576

Dans cette nouvelle ère, l’Opéra National de Paris s’ouvre à l’extérieur et proposera, dès cet été, une collection fascinante de chaussures.  Je rêverai de pouvoir posséder une de ces paires que je chérirai chaque jour (quoi je ne vous ai jamais dit que je suis une folle de chaussures?).

Il y a peu, j’ai eu la chance de recevoir le book de ces petites merveilles et j’ai pensé que que seriez ravie de les découvrir également avant leur apparition en boutique.

DHF_0606

Ce qu’en dit la marque

Oser ? Désirer ? Frémir ?, ces trois mots inscrits au fronton de l’Opéra Bastille donnent le ton de la modernité dont s’empare l’institution. Le lancement des premiers souliers griffés Opéra national de Paris marque cette nouvelle ère.

Pour le rayonnement de sa marque l’Opéra national de Paris a choisi le chaussonnier Merlet, fournisseur de son école de danse et de grands danseurs à travers le monde. C’est dans son atelier du Limousin créé en 1974 à Verneuil sur Vienne, que chaque produit est conçu et monté, à la main, comme ceux des professionnels. Demi-pointes et pointes ont l’aspect de celles des danseuses, mais d’astucieux et imperceptibles détails techniques, offrent le confort utile à la ville.

 Imaginée « Comme un rêve de danseuse… » la première collection proposée pour l’été 2015, fait volontairement appel à la pureté des formes, matières et couleurs des ballets. Avec un brin de glamour quant à cette sandale, taillée dans un agneau vernis, à la souplesse voluptueuse, qui s’inspire des chaussures de danse de salon. L’extrémité rouge de son talon rappelle la couleur des velours de l’Opéra et vient électriser la délicatesse de son ton, couleur de peau. Un simple ruban de gros grain se noue sur le coup de pied. Afin de ponctuer la rêverie, elle est vendue, glissée dans une pochette d’organza.

Ma sélection

EDENblanc

Ballerines en agneau – 190€

 

CODIX agneau vernis

Ballroom en agneau vernis – 390€

 

Delia

Demi-pointe Bi-semelles Chèvre Velours – 95€

 

Persi

Pointe de marche en agneau – 150€

 

EDEN rouge

Ballerines en chèvre velours – 180€

 

 

Points de vente

Galerie de l’Opéra national de Paris au Palais Garnier – (01 53 43 03 97 ; 7 jours/7), Boutique de l’Opéra Bastille (01 40 01 21 43 ; 7 jours/7), et dans une sélection de multi-marques en France et à l’international.

 

 

Pas de secret, je suis amoureuse de ces chaussures qui, je pense, vont faire un véritable carton!

Et vous, que pensez-vous de cette collection?

DHF_1264

 

 

Crédits photo: Opéra National de Paris

Publicités

7 réflexions au sujet de « Ah si j’étais riche, je serais petit rat de l’opéra! »

  1. J’adore la danse classique aussi et j’en ai fais pendant 5ans lorsque j’étais petite. J’ai eu la chance d’avoir un super papa merveilleux qui m’a offert de magnifiques chaussons Repetto ❤ que j'aime d'amour ! Certes, ils ne sont pas tout neuf, mais je les ai gardé et ils sont accrochés chez moi 🙂
    Alors, je comprends ta passion pour le balai ! d'ailleurs as tu déjà été voir en un ? Je te le conseille.

  2. comment on peux se les procurer les pointes en satin coq de roche et les rouge aussi et les pourpre ? elle sont sublime toute , je les trouves pas sur le net pour commander ???????

Laisse un mot doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s