Le jour où je me suis engagée

Salut les filles,

 

il y a quelques mois, j’ai décidé d’entrer dans le monde associatif et de m’impliquer comme bénévole. L’idée ne m’est pas venue du jour au lendemain mais a été mûrement réfléchie pendant plusieurs mois.  Elle a germé un matin lorsque j’étais au chômage, en me disant que, puisque je n’arrivais pas à trouver d’emploi, je pourrais m’impliquer dans quelque chose de constructif.

Seulement, le temps a passé, et même si l’idée se faisait de plus en plus forte, je ne pouvais pas m’engager sans stabilité. Le fait de pouvoir trouver un emploi du jour au lendemain, et pas forcément dans la ville où j’habitais, ne faisait pas de moi la candidate idéale. Asses instable, on ne pouvait compter sur mon temps, assez aléatoire!

De plus, lorsque l’on veut s’engager, devenir bénévole, il ne faut pas sauter sur n’importe quelle association mais prendre celle dont le combat vous tient à cœur et pour laquelle votre emploi du temps correspond! Certaines associations où j’ai pu me renseigner me demandaient de dégager tellement de temps dans la semaine que j’aurais dû passer à mi-temps, clairement impossible pour moi! J’ai donc pris le temps de la réflexion, puis j’ai trouvé un emploi, et mes recherches se sont arrêtées.

Pour autant, l’idée ne m’a pas quitté. Il y a de ça 4 ou 5 mois, en regardant un DVD (parfois la vie est surprenante!)j’ai enfin trouvé l’association pour laquelle j’avais envie de donner de mon temps: Make A Wish France.


maw_logo_france

 L’histoire

Tout commence le 29 avril 1980 aux Etats-Unis. Chris, un petit garçon de 7 ans vivant à Phoenix, en Arizona, est atteint de leucémie. Son vœu le plus cher: devenir policier. Sa maman, plusieurs amis et un groupe de policiers vont tout faire pour exaucer son vœu. Chris reçoit un uniforme de policier, un casque. Les policiers lui font passer son permis moto sur une petite moto électrique d’enfant. Puis ils lui remettent l’insigne de la police de Phoenix. Pour clore cette journée merveilleuse, Chris fait un vol en hélicoptère, arborant fièrement son uniforme et son insigne de policier.

Peu de temps après, Chris décède. Le souvenir de cette journée magique pour l’enfant devient la source d’inspiration et le point de départ de Make-A-Wish®. Chaque année, nous célébrons le 29 avril, commémoration du tout premier vœu : c’est le World Wish Day.

Comme son homologue américain, Make-A-Wish® France réalise les vœux d’enfants de 3 à 17 ans atteints d’affections graves. Réalisé en famille, le vœu apporte espoir, courage et joie dans les moments difficiles.

Créée en 2005, Make-A-Wish® France est une association Loi 1901 à but non lucratif. Elle est affiliée à la Fondation Make-A-Wish® International, ONG reconnue par l’ONU.

Chaque vœu est « magique » et reflète la personnalité de l’enfant. Le vœu est recueilli par des bénévoles formés aux valeurs Make-A-Wish®, qui privilégient écoute et respect de la vie privée des familles. Unique, il est conçu sur mesure avec le soutien des partenaires et des donateurs.

Pourquoi j’ai choisi l’association?

Le combat est beau! Non, l’association ne récolte pas de fonds pour aider les chercheurs mais propose quelque chose de concret: voir briller des étoiles dans les yeux des enfants et réaliser leur vœu le plus cher! Ainsi, certains ont pu aller à Disney avec leur famille, d’autres nager avec les dauphins, ou bien encore rencontrer leur idole.

Make-A-Wish-for-BLOG

Si j’ai décidé de m’engager ici et pas ailleurs c’est parce que le bénévole a plusieurs casquettes:

  • Le bénévole Vœu réalise des vœux et fait appelle à sa créativité pour rendre le moment le plus magique qu’il soit.
  • Le bénévole Wish Assist aide les enfants étrangers à réaliser leur vœu en France! Les bénévoles parlant l’anglais sont donc les bienvenus ici 🙂
  • Le bénévole communication participe à la communication de l’association et à organisation d’événements
  • Le bénévole Levée de fonds participe (comme son nom l’indique) à la collecte de fonds pour réaliser des vœux.
  • Le bénévole Relations Hôpitaux s’assure que les missions de l’association soit connu dans les hôpitaux et informer les familles des actions.
  • Le bénévole administratif assiste les tâches administratives du bureau

 

Le gros avantage c’est qu’en région les bénévoles ne sont pas cantonnés à une tâches mais sont polyvalents. Du coup, on est sur tout les fronts ce qui est hyper instructif et divertissant. Car oui, quand on est bénévole on ne doit pas prendre ça comme une corvée. Il faut être patient et heureux du travail accompli mais surtout avoir envie de le faire.

Aujourd’hui, nous sommes à la recherche de bénévoles sur Marseille. Alors si tu passes par là, que tu lis ces quelques lignes et que, toi aussi, tu souhaites faire quelque chose pour autrui, je t’invite à prendre contact avec l’association et nous rejoindre sur Marseille!

Pour ça, n’hésitez pas à me contacter par mail ou d’aller sur le site Make A Wish !

Et si vous préférez qu’on en discute en live, alors passe me voir aux Fêtes de la Mer de Sausset-les-Pins les dimanche 18 et 25 janvier 2015! On pourra papoter de l’association ensemble 🙂

A très vite!

make_a_wish__tinkerbell_by_yourlittlebocchan-d63vqdd

 

 

crédits photos: Make A Wish, Internet

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le jour où je me suis engagée »

Laisse un mot doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s