[Film] Dans l’ombre de Mary – La promesse de Walt Disney

 

Salut les filles,

 

je dois vous avouer, je suis une très grande fan de Disney, et j’adore Mary Poppins! Petite, je trouvais fabuleux de prendre un thé au plafond, de sauter dans les tableaux et de faire des courses de chevaux de bois… Alors, c’est avec une joie immense que, lorsque la machine Disney, a annoncé un film sur le pourquoi du comment est né ce film magique, j’ai mis ce film en haut de ma liste des sorties ciné.

saving Mr. Banks

Synopsis:

Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, “Mary Poppins”, celui-ci leur fait une promesse… qu’il mettra vingt ans à tenir ! 

Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers, femme têtue et inflexible qui n’a aucunement l’intention de laisser son héroïne bien aimée se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contrecœur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé… 

Au cours de deux semaines intenses en 1961, Walt Disney va se démener pour convaincre la romancière. Armé de ses story-boards bourrés d’imagination et des chansons pleines d’entrain composées par les talentueux frères Sherman, il jette toutes ses forces dans l’offensive, mais l’ombrageuse auteure ne cède pas. Impuissant, il voit peu à peu le projet lui échapper… 

Ce n’est qu’en cherchant dans le passé de P.L. Travers, et plus particulièrement dans son enfance, qu’il va découvrir la vérité sur les fantômes qui la hantent. Ensemble, ils finiront par créer l’un des films les plus inoubliables de l’histoire du 7ème art…

Mon avis:

« Le vent est à l’Est, la brume se lève quelque chose se prépare et arrivera tôt ou tard, je ne saurais dire ce qui nous attends mais ce qui va se produire est arrivé avant…« 

Ainsi commence le film, le conte, l’hommage… On plante le décor, les personnages.

PLTRAVERS

D’un côté, nous avons l’auteur du livre, une « anglaise » du nom de P.L Travers, vieille fille acariâtre qui protège son bébé, sa Mary Poppins, bec et ongle contre l’industrie américaine, contre M. Walt Disney qui, depuis 18 ans, souhaite avoir les droits d’adaptation au cinéma. Elle est royalement interprétée par une Emma Thompson métamorphosée dans son personnage. On apprécie la performance,  le style et l’émotion qu’elle nous fait passer. On s’attache à cette vieille pie, pourtant, moi, je lui aurait bien collé des baffes au début!

waltdisney

De l’autre côté, il y a Walt Disney, géant du dessin animé, bulldozer de l’animation américaine, joué par Tom Hanks. Quand il apparaît à l’écran, on se dit tout de suite que personne d’autre n’aurait pu camper aussi bien le rôle du plus connu des victimes du syndrome de Peter Pan. C’est lui et personne d’autre, c’est vraiment un des mes acteurs préférés.

Après de nombreuses hésitations, Pamela part pour les Etats-Unis, non pas pour céder ses droits, mais pour se persuader qu’elle fait bien de refuser. Là, elle rencontre Disney et ses scénaristes, ses compositeurs… Outre le choc des cultures entre eux, on se retrouve face à une véritable choc idéologique: l’idée que l’auteur se fait de son livre, ses personnages, son histoire, et celle que se font les personnes qui lisent le livre. Là, où Pamela trouve que la situation est dure, grave, les autres en rit… ça part mal! Du coup, elle va rendre dingue les scénaristes et, je crois, Walt Disney lui-même. Ce voyage va réveiller de vieux souvenirs en elle, et nous permettre d’en apprendre plus sur l’auteur de ce merveilleux conte, mais aussi sur la vie et les doutes de notre créateur de souris préféré!

colin farell

 

Le film est rythmé par des flash-back qui nous ramène dans l’enfance de Pamela. J’ai adoré Colin Farell dans le rôle du père de l’auteur, clown triste au grand cœur. Moi qui n’aime pas forcément l’acteur, j’ai été subjugué par son rôle (et son charme soyons honnêtes!).

Clairement, le film a été fait par les studios Disney pour parler de leur travail et ils omettent forcément les côtés les plus sombres de leur créateur, mais le travail est fin, sans lourdeur et on pardonne volontiers les larges libertés prises pour sublimer la réalité de ce qu’a été cette rencontre.

saving mr banks

J’ai ri, j’ai été ému et, en bon public que je suis, j’ai même pleuré. Mais surtout, surtout j’ai rêvé. J’ai eu l’impression d’être une petite souris, cachée derrière un fauteuil du bureau de Walt Disney et de vivre le travail de création de ce chef d’oeuvre. J’ai adoré pouvoir me dire que, même s’il est largement inventé, j’ai assisté à la naissance d’un grand film.

Après le visionnage, j’ai fredonné longtemps, j’ai sautillé et je me suis dit que, oui, Walt Disney, malgré toutes ses phases d’ombres, était un génie.

Je crois que les auteurs ont réussi leur coup, parce que moi, d’ici la fin de la semaine, je regarde Mary Poppins c’est sûr!

 

Et vous avez-vous aimé Mary Poppins? Pensez-vous aller voir ce film?

 

mary poppins

Publicités

11 réflexions au sujet de « [Film] Dans l’ombre de Mary – La promesse de Walt Disney »

  1. J’ai jamais vraiment aimer Mary Poppins malgré les chansons entraînante que je connais bien! Par contre je verrais bien ce film d’autant plus que ta critique à fini de me convaincre!

  2. J’adooooore Mary Poppins… A chaque fois que je vois un carrousel je me demande si les chevaux vont aller faire une coiurse plus loin…
    quand j’étais petite je reegardais souvent le trouc de ma cheminée voir s’il n’y avait pas un enfant qui allait en descendre…
    J’ai toujours voulu avoir une valise ou je pouvais amener ma chambre (mais ca ne rentrait pas…)
    bref, j’adore !
    J’ai pas lu tout ce que tu as note de peur d’être deçue (oui j’aime pas qu’on me dise que c’est trop bien, après je me fais des films… et c’est jamais aussi bien qu’on me le disait !)
    Mais une chose est sure c’est que je vais aller faire (encore) un tour au ciné !
    Merci en tout cas 🙂

  3. Je viens de voir ce film et Mary Poppins ne figure pas parmi mes Disney fétiches pourtant comme toi j ai très très envie de le revoir maintenant 🙂 Avec un regard neuf!

  4. “Le vent est à l’Est, la brume se lève quelque chose se prépare et arrivera tôt ou tard, je ne saurais dire ce qui nous attends mais ce qui va se produire est arrivé avant…”
    Cette citation je n’ai pas bien compris à quoi elle faisait référence. Le film commence avec cette citation et se termine avec aussi. Quelqu’un pourrait m’expliquer?
    Merci. 🙂

  5. J’ai adoré ce film à tel point que je l’ai vu au cinéma à sa sortie et une autre fois en location. Les acteurs sont brillants. Cet article me donne envie de le revoir!! On dit bien « jamais 2 sans 3 ».
    Bien à vous

Laisse un mot doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s