Le jour où j’ai survécu à Primark

Primark-logo

 

Salut les filles,

j’espère que vous passez de bonnes fêtes de fins d’années et que le père Noel vous a gâté! Personnellement je me suis régalée et même si les réjouissances étaient trop courtes: ma sœur est passée mais repartie trop vite à mon goût.

Par contre, elle a eu une super idée:

 » -Dis, si on faisait un truc que j’ai pas à Paris?

– Tu veux aller boire un verre à la plage?

– Non, viens on va chez Primark, je dois finir mes achats de Noel!

-Super, bonne idée, cool, on fonce!!! je voulais voir ce que ça donne! »

 

C’est ainsi que nous nous sommes retrouvées devant Primark à 10h10 ce dimanche 22 décembre… Oui, je sais c’est pas malin de finir ces cadeaux le weekend avant Noel et encore moins un dimanche… Mais on est arrivé 10 minutes après l’ouverture…

Pour vous dresser le décor: Primark est flambant neuf, dressé sur deux niveaux, il est beau, il brille… On dirait un gros bonbon pour fashionistas, le Saint Graal de la boutique!

Nous avançons et 10 mètres avant l’entrée, on nous tend un panier… 10 mètres avant l’entrée? Ah ben oui a bien y regarder il y a une tourniquet, comme ce des queues à Disneyland, mais, nous, naïves, on se dit qu’ils exagèrent chez Primark!

 

Primark Marseille

A l’intérieur, ça grouille déjà! Des centaines et des centaines de gens, à croire que tout Marseille s’est donné Rendez-vous! On se fait bousculé, poussé, dépassé. Dans tous les coins ça parle anglais, italien, espagnol… Disney je vous dis!

 

 

Le magasin est immense et les prix riquiqui! Ici, il y a des pulls de Noel moches digne de Bridget Jones, là une robe super mignonne quasi donnée, dans le coin là-bas une paire de chaussures à tomber! On ne sait plus où regarder, j’en ai le tournis… On remplit ce panier encore et encore, on passe au rayon femme, homme, enfant, maison, lingerie et accessoires dans une frénésie proche de la démence… On organise un parcours pour ne rien oublier, tout voir, surtout ne rien louper! Le panier s’alourdit et on frise la folie…

 

intérieur primark

 

 

Soudain, on s’arrête, il est temps d’aller payer… Faire la queue… D’ailleurs cette queue, elle commence où? On se met à la recherche de ce mystère et, quasiment à l’entrée du magasin, à l’opposé des caisses, on trouve enfin la fin de cette file interminable… Nous avons attendu une heure, une vraie heure à plaisanter avec nos voisines aussi désespérées que nous… Il y a 48 caisses, 24 en haut, 24 en bas, à priori toutes ouvertes avec flash gordon à chaque terminal mais rien n’y fait, nous sommes trop nombreuses. On piétine, on souffle, on a chaud… En temps normal j’aurais posé mon panier et me serais enfuie en courant! Mais je ne peux pas laisser mes merveilles!!!Une heure plus tard, mortes de chaud et fébriles, nous voyons la lumière au bout du tunnel…et puis une main me guide »Kia (ma sœur) je suis morte? Non Mélanie, c’est juste la sortie et l’air frais »… Enfin, nous sommes dehors…

 

 

primark

 

 

En passant l’entrée, l’hallu complète: des gens font la queue pour entrer dans le magasin, comme si celui-ci était en constante inauguration… Wow, on a eu chaud quand même mais on a survécu et le butin valait le sacrifice:

-1 paire de ballerine

– 2 paires de chaussures de ville

– 2 t-shirt femme

– 1 t shirt homme

– 2 ceintures

– 1 pull

– accessoires cheveux

– 6 paires de chaussettes

– 1 tunique

 

Le tout pour moins de 100€…

 

 

 

Bref, j’ai survécu mais je ne pense pas y retourner de si tôt car il y avait trop de monde! Cependant si vous voulez tenter l’expérience voici quelques conseils pour survivre:

– Allez-y à l’ouverture ou tard le soir, même en semaine.

– Prévoir au moins 2 heures: pas la peine d’y passer si vous êtes pressés.

-Prévoir une bouteille d’eau et un truc à grignoter

– ne vous couvrez pas trop à l’intérieur: le magasin est surchauffé et il y a beaucoup de monde

– N’y allez pas en talons

– Restez zen

 

Et vous? Avez-vous tenté l’expérience Primark?

 

Cette heure

Publicités

7 réflexions au sujet de « Le jour où j’ai survécu à Primark »

  1. De temps en temps peut-être que j’y retournerais mais j’espère surtout que la folie va se calmer j’aime pas les boutiques bondé! alors imagine les soldes là-bas!!

  2. Mdrrrr ! Je pense que j’aurai lacher mon panier et je serai sortie en courant !!!!! je ne sais pas comment tu as fait !
    Perso, j’ai connu primark en Irlande, donc la bas, tu as plusieurs mags et depuis des siècles, donc du monde mais comme chez H&M les petits jours… donc tu peux largement y aller sur un coup de tête et sortir avec un t-shirt sans faire 1h de queue !
    C’est vrai que ca vaut le coup, mais je trouve que la qualité n’est pas au RDV … après tu me diras pour le prix, faut pas demander la lune !

      1. Ah oui mais je comprends ! j’avais fait des folies… Genre beaucoup, beaucoup… t-shirts, débardeurs, robe de plage, tong, ballerines, pull, tuniques..
        Et oui, c’est clair que ca dépanne bien quand tu es rikrak… !!
        puis tu trouves quand même des pièces assez « uniques » et assez fashion ! donc pas mal pour suivre un peu la mode pour pas cher 🙂

  3. Arf…j’ai peur. Ce dimanche, premier week end des soldes je vais aller au Grand littoral notamment pour Primark ça risque d’être … compliqué.
    x) … tu as été bien courageuse

Laisse un mot doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s