[Livre] La petite fêlée aux allumettes

Salut les filles,

 

hier j’étais en déplacement sur Paris (je vous en parle très vite) et comme à chaque voyage en train, je m’empare d’un bouquin pas trop long, pas trop court, histoire d’occuper mon trajet. Souvent, ceux sont des livres girly sans prise de tête, où je ne vais pas pleurer ou sursauter car mon voisin de siège ne comprendrait probablement pas.

Cette fois, j’ai jeté mon dévolu sur ce bouquin au nom intriguant que j’avais envie de lire depuis quelques temps: la petite fêlée aux allumettes de Nadine Monfils.

 

la-petite-felee-aux-allumettes-nadine-monfils

 

Quatrième de couverture:

A Pandore, il se passe de drôles de choses… Chaque fois que Nake, une jeune fille un peu barrée, craque une allumette, elle a des visions affreuses de petites filles assassinées déguisées en Blanche Neige ou en Chaperon rouge. Mais là où ça se corse, c’est quand elle découvre le lendemain dans les journaux que ces crimes ont bien eu lieu… L’inspecteur Cooper, qui a de curieuses manies, et son collègue Michou, flic le jour travelo la nuit, vont mener l’enquête. Tout irait bien si l’infernale mémé Cornemuse ne venait pas flanquer la pagaille. Fan d’Annie Cordy et amoureuse de Jean-Claude Van Damme, avec qui elle « cause » depuis ses vacances avec un serial killer, l’horrible punaise sans scrupules revient, pire que jamais. Ça va barder !

 

Mon avis:

 

Clairement, je n’ai pas lu « Vacances avec un Serial killer » où l’on retrouve le personne haut en couleurs de Mémé Cornemuse. Mais je ne me suis pas sentie perdue pour autant. Le style de la romancière qui utilise un langage châtié, plante le décor: à Pandore, une ville rêvée, on croise des personnages que rien ne semble lier, et pourtant! Les personnages sont touchants et on entre vite dans ce petit livre au style si particulier. Il est drôle et en même temps intriguant ce roman policier où tous les personnages ont quelque chose de pourri ou de dingue. Le pire c’est que ça les rend attachants, touchants. J’avoue m’être carrément marrée avec mémé Cornemuse qui entend Jean-Claude Van Damme lui parlait. L’auteur a eu l’audace de le citer pour de vrai avec ses phrases cultissimes.

Je regrette cependant un ou deux détails non approfondis qui auraient mérités un peu plus d’explications. Ce sont des petits bout de rien, qui m’ont laissé un peu sur ma faim sans que cela ne gâche ma lecture.

Bref je vous recommande ce livre, qui change des trucs girly que je peux lire d’habitude mais qui permet un dépaysement total. donc, si vous aimez les livres complétement barrés, foncez!

 

 

Publicités

Laisse un mot doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s